• La classe !

    Convergence de lignes

    Rituel du matin7h20 : je charge mes sacoches, celle de droite reçoit mes cours et mon ordi, celle de gauche mon casse-croute et mon anti-vol. Je monte sur mon vélo et descends le côteau pour rejoindre S. à 7h30. Un rapide bonjour dans le flux de la circulation et nous fonçons jusqu’à la voie verte. Une fois que nous y sommes, nous pouvons respirer largement. Nous avons vingt minutes devant nous pour nous donner des nouvelles du week-end, nous redire que nous sommes vraiment bien à longer l’Eure, à saluer les cygneaux devenus grands mais toujours en ligne familiale. Dans notre dos, le jour prend le relais de la nuit.…

  • La classe !

    Ça coule de source

    Cette semaine, j’ai fait passer le test de fluence à mes élèves de 4è. Fluence : mon ordinateur ne connaît pas ce mot et le souligne en rouge. Il n’est pas non plus dans Le Petit Robert, entre « fluer » et « fluide ». Ils ont tous les trois la même source : le latin fluere « couler ».Je tire une table dans le couloir et appelle chaque élève, l’un après l’autre. Pendant ce temps, les autres se plongent dans le roman ou la BD qu’ils ont toujours dans leur sac. Le collège pratique le quart d’heure lecture. Vous savez, ce moment sacré où tout un établissement s’arrête en même temps et où chacun s’absente…

  • Biffures

    Geste

    à la lisière d’une eau indigorendre aux étoiles malgré la chaleurles atomes empruntés Biffure des pages 180 Des diables et des saints et 144 de Veiller sur elle de Jean-Baptiste Andrea photo : Pointe Hourdel, ©Pili Vazquez

  • La classe !

    Ah bah y a …

    Ah bah y aune nouvelle rentrée plus vertigineuse que les précédentesdes prestidigitateurs qui font croire que tout va biende plus en plus d’élèves par classede moins en moins de profs touchés par la vocationde plus en plus d’heures hebdomadaires pour ceux qui sont au frontc’est mathématiquesAh bah y a mêmeune classe avec deux profs de français (2hx2)les chiffres avant les lettresAh bah y a moi et mes coups de gueulequi sommes concernés par tout ce qui précèdeet qui y retournons quand mêmeparce que merde passer une année avec des morveuxça nous plaît

  • Instants,  La classe !

    Leçons

    Si votre regard est perspicace, vous pourrez voir sur la photo ci-dessus prise au parc ornithologique du Marquenterre (on aurait envie de l’écrire en trois mots) un héron, une avocette, une spatule, un fuligule ou encore une cigogne. Je donne l’air de m’y connaitre en noms d’oiseaux mais ce que j’ai surtout appris tout au long de ma déambulation, c’est que j’étais incapable de nommer la variété du vivant qui apparaissait dans mes jumelles. Ma langue me faisait défaut. Dans chaque observatoire, des panneaux m’ont sauvé la mise. Merci à eux.J’ai aussi appris que j’étais victime de préjugés, et ça a du mal à passer, envers un oiseau : le…

  • Instants

    Joie

    Lu ce matin à la lettre J de On ne dissout pas un soulèvement, un long poème d’Alain Damasio portant le titre Joie et auquel je rajoute le sous-titre Mode d’emploi du temps ( car le mien, d’emploi du temps, tarde à tomber ) En voici un extrait:« Tous les pouvoirs ont intérêt et vocation à nous attrister.Un humain triste se brise plus facilement.La joie, ça fléchit mal.Ça ne se plie guère.La joie, ça n’obéit pas. »